C’est décidé, je pars en Turquie

C’est décidé, je pars en Turquie

Depuis que je suis travailleur nomade indépendant et que j’ai donc la possibilité de travailler de n’importe où (sous réserve d’avoir un accès à Internet) je n’ai fait que vagabonder de ville en ville tout en restant en France mais pourquoi me limiter au territoire français?

1 mois aujourd’hui = 1 an auparavant

 

Depuis Janvier 2012, j’ai pu me rendre chez des amis que je n’avais pas revu depuis quelque temps faute de mobilité et faute de temps.

En effet, il y a à peine 3 mois, j’étais encore dépendant de mon lieu de travail et ne pouvais donc pas me permettre des escapades de plusieurs centaines de kilomètres pour rendre visite à mes amis dispatcher dans toute la partie Nord de la France.

Pour résumer, en 1 mois, je suis allé à Lille, j’ai passé 1 semaine à Orléans, j’ai été hébergé par mon ancien colocataire et des amis pendant quelques jours sur Paris, j’ai fait un détour près de Reims pour faire un coucou à mes anciens collègues décathloniens et je suis même allé chez de la famille résidant en Belgique.

Avant, pour revoir le même nombre de personnes, il ne m’aurait pas fallu 1 mois mais 1 an ! Il ne faut pas se le cacher, tout ça n’aurait pas pu être possible sans le poste de digital nomad que j’occupe actuellement.

 

Il est temps de passer a l’étape supérieure

 

D’accord, j’ai pu revoir des personnes qui me sont chers, bouger dans une ville différente chaque semaine depuis 1 mois et travailler en même temps mais il n’y a toutefois rien d’exceptionnel à cela.

Vous devez vous dire qu’il y a un tas de commerciaux en France qui font des centaines de kilomètres chaque jours, ne dorment jamais au même endroit et qui font tout cela en travaillant également.

Cependant, il y a une grosse différence entre un commercial et moi. En effet, cette différence non négligeable réside dans le fait que, contrairement à un commercial, je suis libre de mes déplacements et je peux donc choisir où je veux être et à n’importe quel moment.

Et c’est cette différence qui fait toute la différence.

Grâce à cette liberté de déplacement, je peux donc me rendre n’importe où, choisir de rester plus ou moins longtemps dans les endroits qui me plaise, et je peux aussi quitter la France pour me rendre à l’étranger.

Et c’est notamment ce point que je compte mettre en pratique d’ici quelques jours afin de profiter au maximum de la liberté que me procure mon emploi de travailleur indépendant en rejoignant un ami effectuant ces études à Istanbul, en Turquie.

Europe France Turquie

Prochaine étape : La Turquie ! ;)

 

Et vous, si vous étiez dans ma situation, où souhaiteriez-vous vous évader?

Commentaires

comments

Mots-Clés: , , ,

Travailleur Nomade, SBF (Sans Bureau Fixe) ou encore Nomade Digital, voici les différentes expressions qui caractérisent le mode de vie original de Jérémy. Il travaille depuis son ordinateur, ce qui lui permet de voyager aux 4 coins du monde comme bon lui semble... Et il ne s'en prive pas !

7 Commentaires Laissez le votre

  1. edouard #

    salut jérémie,

    j’suis comme toi, j’aimerais partir, traverser l’europe jusqu’au tibet, un sorte de pélerinage, dis moi ou tu en es, comment tu procèdes pour travailler sur internet et gagner ta vie, donne moi quelques tuyaux, j’aimerais faire comme toi, merci pour tes conseils, un ami inconnu de france et qui t’admire

    Ed

    • Salut Edouard,
      merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir :)

      Je suis rentré en France il y a 2 semaines.
      Pour mon retour en voiture, je me suis arrêté dans plusieurs pays d’Europe (Serbie, Croatie, Slovénie et Allemagne).
      Je travaille sur Internet, je gagne un peu d’argent via ce site et je travaille aussi à distance pour une boîte française en télé travail ce qui me permet de travailler tout en voyageant.
      Je te souhaite de tout cœur de pouvoir réaliser ton pèlerinage car c’est vraiment quelque chose d’unique qui te procurera un vrai sentiment de liberté.

      • edouard #

        merci, jérémie, me voilà rassuré, j’ai posé mon préavis hébergement, je prepare la voiture et je fais feu en voiture particulière zx diesel, consomme pas trop, je m’attarde pas trop en allemagne et je vais decouvrir serbie croatie, albanie, si je peux avoir un visa et j’ai le courage , j’irais bien au tibet
        merci de ton message à bientôt qui sait sur les routes peut-être Ed

  2. slt jeremy je suis un jeune homme qui cherche s’installer en turquie avec ma femme et ma fiille de 6 mois, je voudrais savoir est ce qu’il y a des centre d’appel en turquie avec la langue française ou n’importe quelle opportunite de travail sachant que je parle les trois langue français, anglais et arabe, merci d’avance

    • Bonjour Aymen,
      si tu parles anglais tu pourras avoir des opportunités sur place mais
      savoir parler turc reste tout même un atout considérable lorsque tu recherches
      un emploi en Turquie.
      Pour les centres d’appels, je ne connais pas bien ce secteur donc je ne pourrai
      pas vraiment t’aider à ce niveau là. Désolé.
      Bonne continuation et bonne chance dans tes recherches.

  3. Bonjour Jéremy,
    Tu dis travailler pour une boîte française en télé travail. Laquelle est-elle ? Tu peux me donner son nom en message privé si tu préfères, je peux t’indiquer mon adresse mail. Cela m’intéresse. Est-ce que les revenus générés par ce télé-travail te permettaient de vivre décemment en Turquie? Si je te pose la question, c’est que je songe à y vivre sachant que je n’aurai pas de loyer à payer (ma famille dispose d’un appartement sur la rive asiatique à 1h de transport du centre-ville d’Istanbul)
    Je te remercie d’avance.
    S.Ö

    • Bonjour S.Ö,
      mon article date de plusieurs années. Je vis toujours en Turquie mais je travaille à mon compte maintenant. Je suis mon propre patron et ne dépend plus d’une société.
      Bien à toi,
      Jérémy

Laisser une Réponse





CommentLuv badge