Ressourcez-vous en Inde du Sud

Ressourcez-vous en Inde du Sud

Le KéralaÉtat situé sur la côte indienne tropicale de Malabar – est une ville pauvre en temples et ne compte que 2 villes seulement: Trivandrum et Cochin.
Cependant, cette région du Sud-Ouest de l’Inde possède bien mieux que ça !

Kerala - Inde du Sud

Ce croissant de verdure est le berceau de l’ayurveda. Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’une « science de la santé » vieille de plus de 5000 ans.

Les longues plages de la région qui bordent la mer d’Oman; ainsi que les îles aux alentours sont inondés d’hôtels, de cliniques et de spas en tout genre.
Les montagnes, lieux de cultures pour les plantes et les épices, ne sont pas épargnées !

De nombreux touristes occidentaux viennent se ressourcer dans les centres de soins du Kérala car là-bas pas de régimes stricts. En effet, on privilégie des approches beaucoup plus douces et adaptées à chacun.
En fonction de votre personnalité, les médecins ayurvédiques vous prescriront des soins et massages personnalisés.
Un type d’alimentation vous sera conseillé et, le yoga fera partie de votre quotidien :)

Si cet aspect « bien-être » de l’Inde vous attire alors prévoyez de vous y rendre pour vos prochaines vacances :)
Vous pouvez obtenir facilement un visa pour l’Inde en passant par le site E-visums.fr.

 

1- Trivandrum

Trivandrum - Inde Sud

Thiruvananthapuram, anciennement Trivandrum, est la capitale de l’État de Kerala. La ville est située le long de la Mer d’Arabie au milieu de collines isolées.

La communauté est devenue importante sous Raja Martanda Varma, qui en a fait la capitale de son royaume en 1745.
L’ancien nom de la ville, Trivandrum, a été donné par les Britanniques au début du 21ème siècle. Il s’agit de la contraction de Thiruvananthapuram.

Les industries de Thiruvananthapuram se composent:
- de l’exploitation de minéraux,
- de la conception du sucre,
- du textile, et
- de l’artisanat.

La culture du riz, de la noix de coco et la pêche côtière revêtent une importance économique.

Thiruvananthapuram est un terminus ferroviaire et une plaque tournante routière. Elle possède un aéroport et un port.
La ville possède également un musée, des jardins zoologiques, un observatoire et une galerie d’art.
Un grand fort contient plusieurs palais et un temple dédié au Dieu hindou Vishnu, qui est un centre de pèlerinage réputé.

 

2- Cochin

Cochin Kochi - Inde Sud

Kochi, anciennement Cochin, est une ville et un grand port de la côte malabar de la mer d’Oman, dans le centre-Ouest de l’état du Kerala.

Kochi était un village de pêcheurs insignifiant jusqu’au XIVème siècle. Les eaux en aval de la mer d’Oman et les ruisseaux qui descendent des Ghats occidentaux à l’Est ont entraîné la séparation du village du continent, transformant le port enclavé en un des ports les plus sûrs de la côte sud-ouest de l’Inde.

Le port revêtit une nouvelle importance stratégique et commença à connaître une prospérité commerciale.
Le navigateur portugais Pedro Álvares Cabral fonda la 1ère colonie européenne sur le sol indien à Kochi en 1500.

Vasco da Gama, découvreur de la route maritime de l’Inde (1498 ), y installa la 1ère usine portugaise (station de négoce) en 1502 et le vice-roi portugais Afonso de Albuquerque y construisit le premier fort européen en Inde en 1503.

La ville resta une possession portugaise jusqu’à sa conquête par les Hollandais en 1663. L’architecture portugaise existe toujours dans la ville.

Sous la domination néerlandaise (1663-1795), Kochi connut sa plus grande prospérité. À travers son port étaient expédiés du poivre, de la cardamome et d’autres épices et drogues, ainsi que de la noix de coco et du coprah.

La domination britannique sur Kochi a duré de 1795 à 1947, lorsque l’Inde est devenue indépendante.

Après l’indépendance de l’Inde, Kochi est devenu le principal centre de formation de la marine indienne.
Un réseau de voies navigables parallèles à la côte fournit à Kochi des moyens de transport peu coûteux, ce qui favorise les échanges. Le port en eaux profondes est ouvert toute l’année, même pendant la saison de la mousson, et est desservi par un chemin de fer qui le relie à Ernakulam.

Un aéroport international, situé à environ 28 km au Nord-Est du centre de Kochi, propose des vols pour les principales villes indiennes, notamment Mumbai (Bombay), Delhi, Bangalore et Chennai (Madras), ainsi que vers de nombreuses destinations internationales.

Kochi, au milieu des lagons, attire de nombreux touristes.
À Fort Cochin se trouve l’église Saint-François, construite par les Portugais en 1510 et réputée pour être la 1ère église européenne sur le sol indien. Ce fut pendant un temps le lieu de sépulture de Vasco da Gama avant que sa dépouille ne soit emmenée au Portugal.
D’autres églises, ainsi que des temples hindous, des mosquées et la synagogue historique de Mattancheri se trouvent tous dans les environs. La communauté juive de Kochi était la plus ancienne d’Inde, et se prétend datée du 4ème siècle.
Presque la totalité de ses membres ont émigrés en Israël à la fin du 20ème siècle.

Ne perdez plus une seconde et demandez dès maintenant votre visa pour l’Inde !

 

Commentaires

comments

Mots-Clés: , , , , , , , , , , , ,

Travailleur Nomade, SBF (Sans Bureau Fixe) ou encore Nomade Digital, voici les différentes expressions qui caractérisent le mode de vie original de Jérémy. Il travaille depuis son ordinateur, ce qui lui permet de voyager aux 4 coins du monde comme bon lui semble... Et il ne s'en prive pas !

1 commentaire Laissez le votre

  1. Salut,
    nous sommes 4 et nous ne disposons que d’une semaine au mois d’Août pour se rendre à Trivandrum. mais on aimerai bien faire quelque chose de TRES TRES DYNAMIQUE et de FOUS.
    que faire?
    qu’est-ce qu’il ne faut pas rater?
    et comment se deplacer?

Laisser une réponse sur cyrille





CommentLuv badge