Amsterdam, ville bohème… et rebelle !

Amsterdam, ville bohème… et rebelle !

Entre canaux romantiques, musées rénovés et nouveaux quartier à la mode, la capitale hollandaise BOUILLONE !Accueillante, tolérante et branchée… Amsterdam cumule les qualificatifs élogieux.

Malgré ses 800 000 habitants, la ville reste à taille humaine; et malgré l’afflux de touristes, elle n’est pas devenue une « cité musée ». Au contraire, elle n’a de cesse de se réinventer, en transformant les anciens quartiers industriels en lieux de vie animés ou en construisant des musées aux lignes futuristes…

 

Circuler à bicyclette

C’est donc à vélo munit de son sac à dos que l’on apprécie le mieux la ville ! Encore faut-il avoir le guidon alerte et la sonnette énergique car les pistes cyclables sont aussi encombrées que le périphérique parisien – il y aurait 880 000 vélos dans la ville !

À défaut, essayez le vélo-taxi, plus sûr et moins fatiguant !

Commençons par le cœur de la cité, la vibrante et animée place du Dam et son palais royal. Pas besoin de se doper pour rejoindre ensuite le sud de la ville, tant le terrain est plat. C’est là que se nichent les riches demeures des notables du XVIIème siècle, l’âge d’or hollandais, ainsi que plusieurs musées – la ville en compte une cinquantaine, – dont le Rijksmuseum.

L’équivalent de notre Louvre a pris un sérieux coup de jeune ! Neuf ans de travaux ont permis à son architecture néo-gothique de retrouver son éclat.

Rijksmuseum - Louvre Amsterdam

Derrière les murs de briques rouges, la toile monumentale La Ronde de nuit, de Rembrandt, suffit à déplacer les foules.

Séparé du Rijksmuseum par une pelouse où les familles aiment pique-niquer, le musée Van Gogh a quant à lui achevé son lifting en 2015. Il est désormais flanqué d’une imposante façade incurvée en verre, vaste hall d’entrée pour admirer les autoportraits du peintre à l’oreille coupée ou ses fameux Tournesols.

L’art ne vous intéresse pas plus que ça ? Tentez les musées du cannabis ou de l’érotisme :)

 

Glisser au fil des canaux

L’autre attrait de la ville réside dans sa centaine de kilomètres de canaux creusés il y a plus de 400 ans.

C’est partie pour une délicieuse croisière ! Les ponts se succèdent par dizaine ainsi que les maisons de briques aux pignons crénelés, typiques des Flandres.

La particularité de ces maisons c’est qu’elles n’ont pas de rideaux aux fenêtres ! « Si l’on n’a rien à se reprocher, on n’a rien à cacher » expliquent les Amstellodamois !
Une liberté d’esprit que l’on retrouve dans le Quartier rouge (De Wallen), où les femmes de petite vertu s’affichent en vitrines.

En pénétrant dans le Prinsengracht (= le canal des Princes), qui longe le quartier Jordaan connu pour ses boutiques vintage et ses entrepôts reconvertis en lofts, le décor se pare de centaines de house-boats, ces maisons sur l’eau qui font le bonheur des « bobos ».

Enfin, au nord de la ville, l’horizon s’élargit sur la rivière Ij, où l’on découvre le musée des sciences Nemo, le musée maritime national et la réplique du Batavia, un trois-mâts du XVIIème siècle.

Décidément, il y a toujours quelque chose à faire à Amsterdam ;)

 

Que pensez-vous de cette ville connue partout dans le monde ?
Laissez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article.

 

Commentaires

comments

Mots-Clés: , , , , , , ,

Travailleur Nomade, SBF (Sans Bureau Fixe) ou encore Nomade Digital, voici les différentes expressions qui caractérisent le mode de vie original de Jérémy. Il travaille depuis son ordinateur, ce qui lui permet de voyager aux 4 coins du monde comme bon lui semble... Et il ne s'en prive pas !

1 commentaire Laissez le votre

  1. Merci beaucoup. Je me souviens toujours de mes balades au bord d’Amstel.

Laisser une Réponse





CommentLuv badge